Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fantasme d'amateurs ? Saisir ce qui est loin, très loin, donne du piment à l'aventure pixellisée. Pourquoi s'en priver…?

- KELEREPUS, 2 mars 2020. Les chiffres sont devenus impressionnants. Elle est loin, l'époque où un 28-70.mm passait pour un instrument à tout faire quasi idéal. Des quantités de reflex ont été vendus avec ce genre de joujou, parfois en plus d'un honnête 50.mm fixe, le "bon" objectif qui "ouvre bien", pour les "bonnes" photos. En parlant de chiffres, nous n'évoquons pas les ventes, ce serait à pleurer, mais les chiffres de ces zooms, entrés désormais dans les "kilo-zooms". Les plus concernés par cette évolution se situent dans les segments des appareils compacts et des bridges. Pour la première de ces variétés, la taille impose aux optiques des sacrifices. Les capteurs, dont le calibre n'excède pas celui d'une fraction d'ongle, ne peuvent prétendre faire de l'ombre aux équipements plus cossus. Mais il n'y a pas de mal à se faire du bien, et en outre, la manipulation comme la couverture constituent encore un plus comparé aux smartphones les plus vendus. En revanche, avec des rapprochements déjà impressionnants, les compacts experts brillent de cet atout sans entraîner l'utilisateur dans un lourd conflit avec son banquier.

 

- À LIRE PROCHAINEMENT SUR KELEREPUS...-

 

En revanche, le bridge, catégorie probablement à tort plutôt peu appréciée des vrais spécialistes et des pros, non contraints par le piège de l'encombrement, est en mesure d'apporter d'immenses satisfactions, au sens non pas large, mais "long". Nikon frappe cette saison avec son Coolpix P950, plus raisonnable que le 1000 en capacité de zoomzer comme sur la facture (moins de 900 euros). Mais avec son "x83", il affiche une étendue en équivalence 24x36 de 24 à 2000 mm, donc du véritable grand angle jusqu'au réel et puissant téléobjectif. Conscient de l'inévitable difficulté liée aux vibrations à de tels grossissements, le fabricant l'a doté de ce qu'il faut pour compenser cet inconvénient.

 

Un peu cher encore…? Attention, tout bridge possède un avantage (qui n'en est pas un pour la boutique ou le rayon), il ne faudra rien ajouter à son acquisition, alors que le reflex ou le sans miroir (hybride) sont considérés comme points de départ de la constitution d'une panoplie. D'où une vision différente en termes de coût. Et malgré cela, des accessoires complémentaires comme pour les autres familles restent à proposer, flashs, pieds, sacs, télécommandes, chargeurs, cartes mémoires, batteries complémentaires…

 

 

Tag(s) : #- ACTUS, #- PHOTO Video

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :