Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un vol commercial, faut-il préciser. Le franchissement de l'océan en un temps record faisait se tourner la page sur l'époque héroïque de l'aviation, celle de grand papa, chère, non dépourvue de quelques risques. 60 bougies soufflées par un site bien connu des amateurs…

 

- KELEREPUS, octobre 2018 – On dénombre aujourd'hui plus de 3000 vols quotidiens sillonnant les routes aériennes de l'Atlantique nord. Comme le rappelle le site Flightradar24.com, il y a 60 ans, le 4 octobre 1958, un Comet 4S de la BOAC décollait de New-York pour Londres, réalisant en deux fois moins de temps qu'il en fallait aux avions classiques la première liaison transatlantique de l'épopée du ciel*. Le site, qui permet de suivre en direct la quasi-totalité des vols civils commerciaux se déroulant sur la planète, accompagnant ce suivi (matérialisé en temps réel sur carte) de multiples informations sur les aéronefs, leurs parcours (montée, descente, altitude, cap…), leurs stationnements et trajets récents, apporte pour cet anniversaire des documents très intéressants. A voir absolument…  

 

Ceci est le plan de vol de ce trajet historique, bouclé en 6h07, ce qui correspond à un vol "eastbound" d'aujourd'hui.

Le cockpit du Comet version 4 rappelle ce qu'était à cette époque le travail des équipages, avec pilote, co-pi, radio et mécanicien. La version 4 de cet aéronef était celle issue des reconceptions d'ampleur qui avaient suivi les accidents des premières séries. On note en particulier les hublots de forme ovale, permettant d'éviter les fatigues du métal lors des cycles de pressurisation et dépressurisation à l'origine des graves soucis (dont trois pertes d'appareils, sans survivant). Débarrassée de ses défaut de jeunesse, cette ultime évolution a permis d'assurer au Comet des services sans aucun problème durant plus de 30 ans.

 

Il semble que le trajet "aller" n'ait pu bénéficier de cette même caractéristique de "non-stop", le vol vers l'ouest, vent dans le nez, nécessitant une escale pour avitaillement. 

 

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS >

Tag(s) : #- ACTUS, #- Manches et palonniers

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :