Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Canon avance sur un troisième opus de sa famille EOS R. On ne parle plus de reflex. Une nouvelle pierre à l'édifice d'une photographie qui tourne la page.

- KELEREPUS, 27 avril 2021. C’est clair depuis plusieurs mois (au moins), la première époque de la photographie numérique s’achève. Ce fut celle du grand remplacement, les pixels électronisés chassant ceux des couches chimiques par lesquelles la photo avait vu la lumière. 20 ans (environ) après une transition douloureusement vécue et souvent acceptée à contre cœur, les techniques se sont métamorphosées. Une nouvelle période va chasser tout ce qui a pu symboliser cette mutation. Premières étapes de ce nouveau futur irréversible de l’image, le couple déterminant des capteurs et des processeurs. Incontestablement, la photo bénéficie des développements du numérique au sens large, qui impose des traitements de données plus amples et rapides que jamais. Arrivant à ce que l’on appelle les pleins formats (donc de taille identique à celle du classique 24x36) les capteurs partent dans des aptitudes à capturer les photons jamais vues auparavant. Les processeurs d’images permettent d’exploiter les données venues de ces capteurs également dans des procédures qui auraient relevé de la science-fiction il n’y a pas si longtemps.

Canon vient de révéler être en développement de son EOS R3, qui comporte notamment un nouveau... capteur, conçu par le constructeur lui même. Positionné d’emblée comme destiné aux professionnels et aux journalistes, il sera confronté à la concurrence d’une ambition comparable de quelques compétiteurs parmi lesquels Nikon, Sony ou Panasonic. Les amateurs peuvent se nourrir d’espoirs à court terme qui ne seront probablement pas déçus, cette concurrence et l’état du marché mondial de la photo plaidant pour une démocratisation de cette nouvelle génération menée au pas de gymnastique. Il reste une question, déjà posée ici, et à laquelle il a déjà été répondu. Faut-il encore acheter un APN de l'actuelle génération, ou attendre l'arrivée à (presque) la portée de toutes les bourses d'amateurs des déclinaisons de ces produits aux capacités extraordinaires...? Réponse sans aucune hésitation : on peut sans risque acheter des équipements déjà très satisfaisants, et qui resteront durant toute leur utilisation, déjà, des sommets aux performances enthousiasmantes. Et avec les techniques numérique, attendre peut vouloir dire attendre longtemps... Trop longtemps.

(Plus de détails sur ce nouveau joujou sur www.dvsm.eu)

 

Tag(s) : #- ACTUS, #- PHOTO Video
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :