Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'électronique, et aujourd'hui le numérique, se glissent dans tous les recoins des activités de loisirs. En voici une nouvelle manifestation qui ne manque pas de facettes révolutionnaires. 

- KELEREPUS, 21 octobre 2020. Le saxophone numérique est né. A elle seule, cette information peut suggérer bien des commentaires. "Cette innovation est à couper le souffle…!" ou encore "En osant une telle création, Yamaha ne manque pas d'air(s)…!" Attention, côté musique, la firme japonaise, numéro un dans le domaine des instruments de musique, n'a cependant pas pour habitude de se lancer dans des innovations gadgets ou cataloguées dans les farces et attrapes. Son saxophone, référencé YDS-150 (disponible dès la fin de ce mois d'octobre pour moins de 900 euros), repose sur des techniques très performantes, bien établies et reconnues dans le monde des instruments à vent. Parmi les apports de la technologie, nombreux, la mise à portée des débutants n'est pas la moins importante. D'une part, elle élimine la relative complexité que recèle toute tentative par un non initié de souffler dans bec pour en sortir un son. Et pour les néophytes, comme pour les musiciens qui répètent, il permet de modérer le volume du son sans en altérer la qualité. Les voisins en seront particulièrement reconnaissants.

Au-delà de ces détails très pratiques, la technique numérique ouvre la voie à des sonorités (styles) très variées. En utilisant des sons échantillonnés, 56 sonorités peuvent être obtenues dans les seuls registres des saxophones, et 73 autres issues de divers instruments de musique. Ergonomiquement, le musicien retrouve ce qu'il a l'habitude d'avoir sous les doigts avec un saxo classique. Et, comme on l'imagine, la firme a exploité son savoir-faire en termes d'acoustique électronique pour la diffusion. C'est une page qui se tourne, et va sans détour vers une diffusion plus large de la pratique musicale par le plus grand nombre.

 - Côté pro :  Voilà un excellent sujet à portée de main des points de vente spécialisés pour créer un trafic, à travers la présentation et la démonstration de ce nouveau joujou. Certains responsables se plaignent d'une désaffection du public et de l'aspiration (dans le sens aspirateur) de celui-ci pour les sources et ressources du commerce en ligne. Voilà au moins un thème (parmi des milliers d'autres) avec lequel la découverte en vrai de vrai, avec les yeux et les oreilles, est irremplaçable. La découverte et la venue vers un magasin aussi. Dans le commerce encore plus que dans la vie, on n'a rien sans rien.

 

Tag(s) : #- ACTUS, #- LA MUSIQUE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :