Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chapeau à cet organisateur qui, contraint comme d'autres de renoncer à son événement, en maintient malgré les circonstances la plus attrayante des animations, les Zooms.

- KELEREPUS, 16 septembre 2020. Ce n'est que par la pratique que les activités de loisirs, proches de la passion ou plus encore, peuvent générer des motivations. Avec la montée en flèche du smartphone, chacun sait qu'une part importante de l'activité photographique s'est, dans des proportions colossales, déportée vers l'univers des télécommunications. Toutefois, le plus élaboré des mobiles ne peut faire jeu égal avec un véritable appareil photo. Même si le smartphone peut jouer le rôle jadis le plus souvent confié à l'appareil compact simple, s'il peut également constituer l'instrument précieux toujours prêt dans le fond d'une poche ou d'un sac et dont même les pros ne se passent pas volontiers, ses aptitudes imposent des limites que seuls, les APN franchissent. Tenter d'en convaincre le public uniquement en usant de caractéristiques et de prestations possibles selon un menu reste une stratégie peu efficace pour faire venir au véritable matériel des utilisateurs potentiels. Comme c'est le cas pour de nombreux loisirs exploitante, au sens large, "de la technique", la photographie a un besoin impérieux de recruter de nouvelles clientèles. La pratique est en revanche bien plus pertinente, et tout ce qui peut, par l'exemple, donner envie au plus grand nombre de prendre des clichés, doit faire partie de l'arsenal déployé non pour convaincre, mais pour attiser les envies. Selon un principe qui nous est cher, le but recherché se situe davantage dans l'esprit de la vitrine du pâtissier que dans le plus élaboré des bancs d'essai.

En mettant en lumière des photographes professionnels et leurs œuvres, le Salon de la Photo participe non seulement à la promotion du métier de photographe, mais prolonge aussi le contact entre les professionnels et les très nombreux amateurs et passionnés, souvent les deux à la fois, que l'on a l'habitude de voir sillonner les allées du salon quand les virus ont l'élégance de nous laisser en paix. Des photographes, sélectionnés par des spécialistes de la presse photo, exposent ainsi aux votes de "spectateurs" des images savamment préparées et retenues  pour les circonstances. Leur accorder des suffrages implique une observation des plus attentives, elle-même didactique tant sur le thème de chaque image que sur son traitement artistique et technique. Et bien sûr, c'est pour tout amateur une source d'inspiration, allant des sujets à saisir aux recettes à utiliser. Deux prix seront décernés, l'un par la presse, l'autre par le public. Dernier délai le 4 octobre pour les votes du public, et cela se passe ici. Tout sur ces Zooms 2020, 11ème édition, est à découvrir là, noms, œuvres, et infos. Les noms des deux lauréats seront dévoilés le 6 octobre prochain.

 

Tag(s) : #- ACTUS, #- PHOTO Video

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :