Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les automobiles de collection apportent du plaisir, mais pas que…

 

- KELEREPUS, avril 2018 - Attention, cette nouvelle n'est pas forcément de celles qu'il convient de colporter. Nous serions même partisans d'une prudente discrétion. Dans un très récent numéro, un hebdomadaire au profil plutôt économique* fait un point rapide sur la valeur que peuvent prendre les objets chers aux collectionneurs. Chers est bien utilisé ici dans le sens purement assimilable à la tirelire. Car, faut-il s'en réjouir ou le déplorer, il y a un brin (parfois gros brin) de spéculation autour de la collection. Qu'elle soit d'œuvres d'art, de meubles, ou d'automobiles, entre autres. Une idée généralement admise est qu'en principe, un objet de collection prend inéluctablement de la valeur. Vrai. Et de lâcher quelques repères. Ainsi, cet hebdo mentionne en 10 ans une progression de 182% pour les pièces de monnaie, 192% pour le vin, et 334% pour les automobiles anciennes. Une évaluation à utiliser avec beaucoup de modération.

 

De fait, cette progression stratosphérique pour nos anciennes est particulièrement théorique. Certes, quelques exemplaires rarissimes (et dans des états pas toujours mieux que lamentables) sont partis dans des ventes aux enchères sur des coups de marteaux qu'en restauration (alimentaire) on appelle des coups de fusil. Mais la consultation des cotes que diffuse régulièrement la presse spécialisée se veut plus modérée, sans pourtant dissimuler des progressions soutenues et régulière. Gazoline, dans son numéro d'avril 2018, évalue vers 6% la tendance sur des découvrables populaires.

 

Oui, mais il y a un (petit) revers de médaille. Ces automobiles, outre d'éventuelles restaurations, sont à garer (endroits secs, pas trop froids, sécurisés), entretenir, assurer, à passer aux contrôles techniques, parfois à réparer (il n'y a pas que les modernes qui ont de temps en temps de petits pépins) à utiliser (car une ancienne qui ne sort jamais ou pas assez dépérit gravement). En résumé, la collection est un loisir, et comme tous les loisirs, tend à ponctionner un peu dans la tirelire du collectionneur. Toutefois, bien géré, il est très possible, tout en profitant d'un moyen de locomotion aux charmes indiscutables, de "retomber" sur ses pieds. C'est déjà ça…

* Challenges

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS     DIRECT VERS DVSM.EU

Tag(s) : #- AUTOS D'HIER, #- ACTUS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :