Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photo - YD-Kélérépus

La ligne a perdu ses rails, mais pas tous ses signaux...

 

Encore une belle promenade à faire à pied, en bicyclette, ou même à cheval. Et sans côte à gravir, car c'est ce qui reste d'une ligne qui allait de Carquefou, près de Nantes jusqu'à Saint-Mars-la-Jaille, ouverte en 1885, et ayant accueilli son dernier train en 1988. Les déclivités ne sont que de doux faux-plats, accessibles à tous les mollets, même fatigués. C'est en plein Pays d'Ancenis, bien que cette sympathique ville moyenne riche en trésors historiques ne soit pas traversée par ce parcours.

 

 

Cette ligne désaffectée a notamment servi il y a bien longtemps à transporter le charbon qui était extrait des mines du secteur de Mouzeil et Teillé, et d'autres marchandises typiques des activités locales. Par rapport à l'historique ligne des bords de Loire, reliant Nantes à Tours, elle était épargnée par les débordements du fleuve.

 

Photo YD. Kélérérpus

 

Les anciennes gares ont été réaménagées par dès propriétaire en ayant fait l'acquisition (résidences privées désormais). Si les rails ont presque totalement disparu (les adeptes de l'archéologie ferroviaire sauront peut-être en détecter quelques miettes oubliées) certains signaux ont résisté à la métamorphose. Mais les cyclistes et les randonneurs songeront-ils à siffler pour avertir de leur passage là où cela semble leur être demandé ?

 

Le balisage informatif permet le long de cette ancienne ligne de découvrir des documents relatifs à son histoire. 

 

Photo YD.Kélérépus

Sur ce document, plusieurs informations. La voie était à l'écartement normal. Le matériel agricole sur le plateau était produit par un industriel local, transporté sur la ligne, première étape de nombreuses de ses livraisons.

 

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -

Tag(s) : #- ACTUS, #- Train, trains...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :