Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'industrie automobile française s'est jadis laissée aller à de bien tristes faiblesses. Un tableau comme celui-ci provoquerait aujourd'hui un fichu scandale...

 

Voici ce que publiait en 1976 l'Auto Journal suite à un banc d'essai de 50.000 kilomètres effectué sur une voiture française assez populaire (dont nous taisons volontairement le patronyme, les vieilles querelles n'intéressant personne). Le bimensuel spécialisé y va de toute sa sincérité avec une liste impressionnante de réparations estimées "indispensables". Les essayeurs étaient-ils tombés sur ce que l'on appelle "un mauvais numéro"? Pas si sûr. D'ailleurs, cela remonte à une époque où tout véhicule avait déjà un "fort kilométrage" (notamment selon les concessionnaires au moment d'un reprise) après avoir parcouru 60.000 km, et alors que les constructeurs français n'hésitaient pas à ne garantir leurs véhicules neufs que 6 mois ou 10.000 km ! Certains se demandent comment des marques allemandes ont pu se tailler une solide réputation de solidité. Mais cela n'a sans doute aucun rapport...

 

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -

Tag(s) : #- AUTOS D'HIER

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :