Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Effet Diesel : redoutable ou profitable pour l'électronique ?

Les mésaventures des véhicules qui roulent au gazole

ne seront pas sans quelques répercussions.

Certes, entre les TDI de VAG et le marché des téléviseurs, de l'audio-vidéo ou de la mobilité connectée, il y a une distance. Mais le tour pris par cette "grosse affaire", qui semble désormais se propager à l'ensemble des automobiles diesel, est aussi une turbulence majeure que commence à subir la consommation en général. Le spectre d'une dévalorisation des véhicules ou d'interdictions de circuler découlant de mesures d'alternances ajouté à une probable remontée du prix du carburant préoccupe forcément tout utilisateur. Celui-ci est désormais convaincu que ses déplacements vont peser davantage dans son budget. De quoi entraîner des arbitrages dans ses dépenses. L'automobile, instrument indispensable dans la vie de tous les jours, ne serait-ce que pour se rendre sur un lieu de travail pour au moins 7 actifs sur 10 (en la matière, les chiffres sont proches dans l'ensemble des pays européens), a toutes les chances de passer avant le renouvellement d'un téléviseur ou d'un smartphone. En outre, il ne faut pas écarter l'hypothèse d'une vaste attitude attentiste de la clientèle de l'automobile et d'un ralentissement substantiel des ventes, jusqu'à ce que les nuages d'incertitude planant sur les technologies des moteurs et de leur dépollution soient dissipés. De ces conséquences peuvent surgir des pronostics fort différents pour les saisons avenir.

Au plan négatif, outre les effets évoqués, le risque d'un impact lourd sur l'industrie automobile, avec incidence sur l'emploi, ne peut être écarté. Le premier groupe européen (et même mondial, rang que VAG avait récemment conquis) a d'ores et déjà provisionné des sommes colossales pour parer aux premières conséquences financièrement lourdes qui vont l'obliger, dans le meilleur des cas, à réaliser des économies d'ampleur. Ce qui aura des répercussions au niveau des sous-traitants comme des réseaux de distribution. Voilà qui tombe mal dans une période où les économies nationales et l'emploi (notamment sur notre territoire) ne sont pas au mieux.

En revanche, l'histoire nous enseigne que lors de rétentions importantes sur certains marchés, d'autres domaines ont bénéficié de migrations de certaines dépenses de la part des consommateurs. Ainsi, dans les circonstances présentes, de nombreux ménages pourraient fort bien différer tout renouvellement de véhicule, et de ce fait se laisser tenter par l'acquisition d'un bel équipement numérique. Autant dire que le moment est venu de créer des offres plus motivantes que jamais. Le malheur des uns a souvent fait le bonheur des autres…

D'autres infos sur www.dvsm.fr ou www.dvsm.eu.

Tag(s) : #- C'est chaud...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :